association nationale des visiteurs de prison

Renouvellement de cotisation

Nos Valeurs

Respect

Honnêteté

Ecoute

Ouverture

Empathie

Chiffres clés

  • 1200 visiteurs
  • 1500 membres
  • 178 établissements où des visiteurs de l’ANVP interviennent soit 95% des établissements de France

Et par an

  • 63 000 heures de visite
  • Près de 8 000 heures d’activités connexes à la visite
  • Plus de 9 000 personnes accompagnées
  • 1,7 Million de km parcourus

Activités de l’ANVP

Les acteurs de l’ANVP assurent de multiples activités en relation avec le soutien apporté aux personnes placées sous main de justice en détention ou non.

Les principales activités :

Autres activités :

En sus de ces deux activités clés, en fonction des établissements, des équipes et des compétences de chacun, d’autres activités sont menées, toujours dans l’intérêt des personnes placées sous main de justice, en particulier :

  • Présentations aux quartiers arrivants : les bénévoles présentent aux personnes récemment incarcérées les différentes activités proposées par les associations et en particulier l’ANVP, et cela afin de les motiver à sortir de leur isolement et à mettre à profit le temps de leur détention ;
  • Animation d’ateliers de citoyenneté ou de bien vivre ensemble dans les quartiers « Respect »
  • Animation d’ateliers culturels (peinture, philosophie, couture / tricot, chant, …)
  • Aide matérielle comme la mise à disposition d’hébergements temporaires aux personnes qui sortent sans lieu de vie.

Historique

L’ANVP a été créée en 1932 pour intervenir en détention.

Après plus de soixante ans d’activité, l’expérience accumulée s’est consolidée en 1995 en un partenariat formalisé avec l’Administration pénitentiaire, au travers d'une convention pluri-annuelle d’objectifs (lien) qui a pour avantage d’engager l’administration pénitentiaire pour que l’ANVP mène à bien ses missions en lui assurant les moyens techniques et organisationnels qui lui sont nécessaires.

En 2016, l’activité « hors les murs », accompagnement en milieu ouvert des personnes placées sous main de justice, a été mise en place pour accompagner les personnes placées sous main de justice qui ne sont pas en détention. L’objectif actuel poursuivi par la Justice de substituer des peines de prison par des peines alternatives entraîne un besoin accru de suivi hors les murs.

Organisation de l’ANVP

L’ANVP est dirigée par un Conseil d’Administration, dont les membres sont élus par les adhérents.

Le président est issu du Conseil d’Administration et élu par le Bureau. Il représente l’ANVP en toute circonstance. Il est aidé au quotidien dans ses missions par le Délégué Général, salarié chargé de la permanence de la vie quotidienne de l’association.

Un bureau composé d’un nombre réduit d’administrateurs est élu pour gérer les affaires courantes, sous la responsabilité du Conseil d’Administration.

Des membres sans mandat particulier peuvent être mandatés par le Conseil d’Administration pour piloter des groupes de travail ou des projets spécifiques.

Par souci de simplicité l’ANVP a calqué son organisation géographique sur celle de l’Administration Pénitentiaire (carte).

A ce titre elle est divisée en 9 Délégations Interrégionales, pilotées chacune par un Délégué InterRégional. il a pour mission de représenter l’ANVP au plan régional et d’être l’interlocuteur de la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires qui pilote l’ensemble de l’activité pénitentiaire (en et hors les murs) de la région, ainsi que d’animer et de coordonner l’action des visiteurs et accompagnants de la région.

Au niveau départemental, les sections sont la maille de pilotage et pour chaque établissement, un correspondant assure la coordination entre les visiteurs et entre les visiteurs et l'administration pénitentiaire.

Ces deux niveaux géographiques sont en lien constants avec les instances régionales et centrales de l’association et avec nos partenaires locaux et régionaux de l’administration pénitentiaire (Direction des établissements et Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation)

Consulter les textes de référence

Partenariat

Le partenariat entre l'ANVP et GreenLink a permis de mener un certain nombre de projets de jardins en prison.

Les bénéfices de tels projets sont clairs : l'amélioration de la sérénité, du respect de la terre et de l'environnemnt, de la responsablisation, de la solidarité, de la condition physique des participants,  et la réducton des médicaments.

Le livre blanc en lien ici présente dur la base d'un retour d'expérience 7 propositions pour développer les jardins en prison.

Textes de référence

NOS PARTENAIRES