Oubli ? | Changer ?
 
Espace Adhérent
 
 
 
 
 
 
 

Contrôleur général des lieux de privation de liberté

Contrôleur général des lieux de privation de liberté

 

Institution indépendante, dont le rôle est de prévenir et de régler les conséquences d’une violation des droits fondamentaux des personnes, le Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Mme Adeline Hazan, intervient dans plus de 5000 lieux.

 

Adeline HAZAN

 

Femmes en prison : le Contrôleur Général des Lieux de Privation de Liberté demande plus de mixité.
Le contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) a publié au Journal officiel du 18 février 2016 un avis sur la situation des femmes privées de liberté. Alors qu’elles ne représentent que 3,2% de la population carcérale, 5% à 6% des personnes placées en centres de rétention administrative, les femmes enfermées sont davantage privées de leurs droits que les hommes incarcérés.

 

Avis et Recommandations du Contrôleur général des lieux de privation de liberté de France 2008 - 2014

En six ans d'existence, le Contrôleur général des lieux de privation de liberté a réussi à s'imposer comme une institution incontournable sur les questions de privation de liberté en France. OEuvrant souvent à contre-courant, Jean-Marie Delarue et ses contrôleurs ont aussi et surtout su rendre leur dignité à celles et ceux que nos sociétés tendent à reléguer aux oubliettes de la conscience collective : les personnes privées de leur liberté.
Depuis 2008, le Contrôleur général est parvenu à influencer positivement le débat sur les questions de détention, ainsi que les politiques publiques en la  matière. Outre ses visites régulières de lieux de détention, il a su faire usage des principales armes à sa disposition, à savoir sa parole, ses rapports et ses recommandations. Il a inlassablement interpellé aussi bien les autorités que ses concitoyens sur la réalité de la détention. 

 

Sur son site, on peut trouver

Le contacter :

Contrôleur Général des Lieux de Privation de Liberté : Adeline HAZAN
BP 10301
75921 PARIS Cedex

Téléphone : 01 53 38 47 80

Télécopie : 01 42 38 85 32

 

La loi modifiant la loi du 30 octobre 2007 instituant un Contrôleur général des lieux de privation de liberté est parue au JORF du 27 mai 2014. Voir ici

 
Dernière modification : 18/12/2016